Phenoxyéthanol

Phenoxyethanol

Le voilà, ça y est, le leader des conservateurs malfaisants, le mouton noir de la cosmétique, qui donne le cancer et aspire votre âme au premier regard ! On sait que vous avez entendu ENORMEMENT de choses sur le phénoxyéthanol, mais surtout ENORMEMENT de bêtises. On va donc prendre un moment pour rétablir la vérité, qui n'est pas si compliquée. Tout d'abord, le phénoxyéthanol est un conservateur très efficace. Un conservateur, c'est BIEN ! Ça empêche le développement de bactéries, de champignons et de levures dans votre produit cosmétique. Et croyez-nous, ces petites bêtes-là, même si on ne les voit pas, peuvent causer de sacrés dégâts ! Il est très dangereux d'utiliser un produit sans conservateur. Par ailleurs, la législation européenne a édité une liste exhaustive et officielle des conservateurs admis dans les produits cosmétiques. Sachez donc que si vous tombez sur un produit dit "sans conservateur", à moins qu'il ne contienne pas d'eau (Aqua sur la liste INCI), et encore, c'est simplement qu'il est conservé, mais avec une molécule non admise, dont la déclaration n'est pas obligatoire. C'est une pratique courante dans le naturel et le bio, ne tombez pas dans le panneau ! Maintenant, concernant les effets toxiques du phénoxyéthanol, il y en a, c'est certain. Non, ce n'est pas totalement inoffensif pour la santé. Mais comme dit Paracelse, père de la pharmacie moderne, "tout est poison, rien n'est poison, c'est la dose qui fait le poison". Un nombre incalculable d'études de toxicité ont été réalisées sur le phénoxyéthanol, ce qui, déjà, fait de lui l'un des plus safe des conservateurs parce qu'on le connaît par coeur, et si malheur il arrive, on sait exactement quoi faire, contrairement à beaucoup d'autres de sa catégorie. Ces études ont montré d'une part que le risque de sensibilisation cutanée est très faible. D'autre part, une potentielle cancérogénicité est suspectée concernant l'application de phénoxyéthanol sur le siège des enfants de moins de 3 ans. A ce sujet, l'ANSM (Agence Nationale de Sécurité des Médicaments et des produits de santé) a utilisé le modèle du "reasonnable worst case", en gros, le "pire scénario possible", pour déterminer la dose limite de phénoxyéthanol à utiliser dans les produits cosmétiques. Dans ce scénario, une dose toxique à été calculée en prenant comme sujet (virtuel bien sûr) un prématuré de 3,4 Kg. Cette dose a ensuite été divisée par un facteur de sécurité, pour fournir une dose limite de 1%. Cela signifie que, quelque soit le produit, s'il y a du phénoxyéthanol, il représente MAXIMUM 1% de la formule. Ensuite, à moins d'être un prématuré de 3,4Kg souffrant de nombreuses comorbidités, le phénoxyéthanol ne vous fera pas de mal. Dernier point, le phénoxyéthanol est accusé d'être un perturbateur endocrinien. Déjà, qu'est-ce qu'un perturbateur endocrinien ? En réalité, on ne sait pas trop, c'est ça le problème. On sait que ce sont des molécules qui, à petite dose, sont capables de générer des troubles hormonaux. En revanche, on ne sait pas vraiment l'impact que cela représente sur la santé, ni les mécanismes biologiques sollicités. C'est un constat plutôt récent, et un sujet qui manque encore de recul par rapport aux substances suspectées. Et ces dernières sont très nombreuses ! Les perturbateurs endocriniens sont partout, dans l'alimentation, dans les cosmétiques, mais aussi sur vos meubles et dans votre lit (le mobilier et la literie sont souvent traités par un produit ignifuge qui est aussi plein de perturbateurs endocriniens), au cinéma, sur vos vêtements, et on en passe... Alors c'est sûr, c'est pas terrible, et l'industrie fait ce qu'elle peut pour s'en passer et s'en débarrasser. Ce qui est dangereux, c'est ce que l'on appelle l'effet cocktail, un terme sympathique pour désigner une exposition globale, permanente et additive aux perturbateurs endocriniens. Chaque perturbateur endocrinien a sa dose limite d'utilisation, mais comme ils sont absolument partout et dans tous les domaines, in fine, la dose à laquelle vous vous exposez est nettement supérieure à la dose autorisée par substance. Et malheureusement, on a aucun moyen de mesurer cette exposition. C'est à nous de faire attention, dans la mesure du possible, à ce que l'on consomme, en attendant qu'une meilleure solution soit trouvée. Allez, un petit fun fact pour dédramatiser ? Le phénoxyéthanol est aussi un produit de la nature, on le retrouve dans le thé vert et dans la chicorée. À méditer ! ;) En attendant, Monsieur BARBIER a éliminé le phénoxyéthanol de tous ses produits. Il ne subsiste que dans notre shampoing, jusqu'à ce qu'on trouve une alternative tout aussi efficace pour le conserver.
Bannière Glossaire - Monsieur BARBIER
Les produits qui contiennent cet ingrédient :
Full Care 250mL
Shampoing Barbe et Cheveux
Shampooing Barbe et Cheveux de Monsieur Barbier avec un prix spécial pour les abonnés à nos rasoirs par abonnement
En savoir plus 
Prepa‑Shave 75mL
Lotion Avant‑Rasage
Lotion avant-rasage de Monsieur Barbier avec un prix spécial pour les abonnés à nos rasoirs par abonnement
En savoir plus